Un terroir typique…

Le château Clos Saint-Emilion Philippe est situé sur la route dite « du milieu », entre Libourne et Saint-Emilion.
Le sol est argilo sablonneux avec un sous sol sablonneux et du mâchefer.
Une des parcelles est attenante au beau terroir du Grand cru Classé Château Laroze.
Le cépage est composé de :

  • 80% de merlot
  • 20% de cabernet franc.

L’âge moyen du vignoble est de 55 ans, avec présence de vieux ceps de vigne de plus de 100 ans, francs de pieds, ayant résisté au phylloxéra.

La production totale en moyenne est de 380 hectolitres.

S’adapter aux particularités de chaque parcelle…

Sur l’exploitation, tous les travaux viticoles sont effectués en fonction du raisonnement parcellaire.
Sur 8.19ha, on identifie 18 parcelles distinctes en fonction de l’âge des vignes, du drainage, de l’exposition, du terroir… chaque parcelle aura un plan de travail qui lui sera attribué, dans un but de meilleure qualité possible.

Ainsi, les différents travaux de la vigne sont effectués selon les parcelles mais aussi en tenant compte des aléas climatiques, l’important étant de s’adapter à chaque millésime. Voici les principales étapes du travail viticole :
L’enherbement se fait en fonction du sol de chaque parcelle ; le carrassonage ; les tailles sont dites bordelaises, guyots doubles, et guyots simples ; la complantation est annuelle, systématique, afin d’avoir un capital vigne d’une qualité optimale ; les traitements varient selon les aléas climatiques.
Entre Mai et Juillet, il y a le levage,qui est fait à 2 reprises ; l’épamprage ; l’ébourgeonnage ; l’effeuillage et enfin les vendanges vertes.
Arrivent enfin les vendanges : elles sont mécaniques, avec un materiel de haute technologie, ce qui permet de ramasser une récolte saine et au maximum de sa maturité.

Modernité et tradition…

La vinification est traditionnelle avec thermorégulation : macération à froid pendant 4 à 5 jours afin d’extraire un maximum de fruits.
Ensuite c’est le départ en fermentation alcoolique : macération de 3 semaines sous contrôle de température, avec pigeage, remontage et délestage. L’écoulage et le pressurage se font à l aide d'un vieux pressoir hydraulique vertical des années 50 qui produit un jus d’excellente qualité (M. Rolland, une référence en matière d’œnologie, a même proposé de l’acheter !!).
Fermentation malolactique en cuves ciment, inox ou barriques en fonction de l’appellation :
- Elevage en cuves pour le Saint- Emilion.
- En barriques pour le Saint-Emilion Grand Cru : barriques neuves ou barriques de «  un vin » (qui ont 1 an), là aussi rien de systématique, mais une adaptation en fonction de chaque lot de vin, ainsi l’élevage en barrique peut varier de 12 à 18 mois.
Le Collage et la filtration dépendent des millésimes.

Le vin est mis en bouteille directement à la propriété, ainsi que l’habillage des bouteilles et le conditionnement en carton.

voir aussi le Lexique